Véro 1ère, reine d'Angleterre.

On était allé les voir il y a quelques temps, mais on a tellement aimé les 26000 Couverts que ce serait dommage de ne pas vous en parler. 

Voici donc 3 bonnes raisons d'aller voir Véro 1ère, reine d'Angleterre:


  • C'est un joyeux bordel...en apparence!

Une troupe de forains un peu déglingués nous accueille et présente sa dernière création, Véro 1ère, Reine d'Angleterre, mélodrame larmoyant. On ne sait pas trop où et quand commence le spectacle, sur scène ou hors scène, mais on se dit bien vite qu'il faut regarder partout pour ne rien rater des gags, prises de becs, bruitages ou ratages des membres de la famille Stutman. Deux pièces en une donc, aussi délirantes l'une que l'autre, bien que dans des styles complètements différents. Résultat : un bazar organisé très réjouissant.

  • Les acteurs / la troupe!

Excellents, ils enchainent une foule de personnages, extrêmes, improbables, excessifs, à la fois sincères et en total surjeu....On n'y croit pas, puis on commence à les suivre, pour ensuite attendre impatiemment le prochain rebondissement (pardon coup de théâtre) et la prochaine invention de l'auteur et des comédiens.... Et on finit par être dans l'histoire, en espérant une suite heureuse, qui on le sait ne peut pas arriver, et on en rit, beaucoup!

  • La scénographie.

On ne voudrait pas trop en dire sur la scénographie, sachez juste que vous entrez dans un univers forain complètement dépassé et furieusement kitch.



En résumé, on a beaucoup beaucoup ri, on a admiré les comédiens, les décors, la mise en scène, le rythme, les effets, la musique, la précision et plus encore.... bref, on recommande vivement.

Toutes les prochaines date sont là : https://www.26000couverts.org/Vero-1ere-Reine-d-Angleterre.html

Et d'autres de leurs spectacles (A bien y réfléchir et puisque...., l'Idéal Club) sont toujours en tournée, on ne les a pas vus, mais il parait que ça vaut le détour! https://www.26000couverts.org/Agenda.html


Véro 1ère, Reine d'Angleterre, par les 26000 couverts, de Gabor Rassov, mise en scène Philippe Nicolle




  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus

suivez-nous

  • Facebook
  • Instagram