Salade, tomate, oignons.

Sous ce titre de gastronomie quotidienne (!) se cache un seul en scène magistral, voici 3 bonnes raisons d'y courir, si vous trouvez des places :


  • un texte sur la solitude qui nous embarque

Ecrit par Jean-Christophe Folly, ce texte nous parle de solitude, du poids des ancêtres, accepté ou refusé, mais questionné et toujours présent, du poids du quotidien, de la difficulté à être simplement. Difficile à résumer vraiment...c'est un homme qui, un soir de solitude peut-être plus grande qu'un autre soir, ou peut-être pas, se rend dans un kébab et rencontre une femme. A nous public il raconte qui il est, et cette rencontre. Puis il devient presque imperceptiblement cette femme. Et enfin de cette rencontre nait un troisième personnage.

Un texte lourd de sens mais écrit avec l'intelligence de l'humour, avec bienveillance et légèreté; le poids des mots et du vécu de chaque personnage côtoient leur humanité, leurs doutes, leurs errances et leurs petits travers. On cherche à comprendre, à entendre tout ce qui se dit et se joue, on rit souvent, on se prend aussi d'amitié pour les pigeons, les chevilles et les valises....

  • Jean-Christophe Folly

Il est l'auteur mais aussi le comédien, et il nous bluffe. Complètement investi dans son texte, au plus proche de chaque mot, il est lui, puis elle, puis un autre. Toujours juste, toujours présent, toujours intense. Trois corporalités, trois façons d'être face à nous, trois voix, trois langages, trois formes de réflexion, trois solitudes, trois présences sur scène, pour un même comédien qui passe de l'un à l'autre comme s'il changeait de peau, comme s'il révélait à chaque fois l'être qu'il y a sous ce que l'on voit.

  • La scénographie.

Un dispositif ultra-simple, le strict nécessaire est sur scène. Mais il ne manque rien, tout est dans le texte, le jeu du comédien, la musique et les lumières. C'est beau, vraiment très beau avec très peu de choses, et on ne voudrait rien de plus.



En résumé, on a beaucoup beaucoup aimé, et on recommande vivement!

Salade, tomate, oignons se joue jusqu'au 18/10 à Dijon, au TDB, salle Jacques Fornier.

Mais aussi à venir Aux Plateaux Sauvages à Paris, du 2 au 13 décembre. https://lesplateauxsauvages.fr/jc-folly/


Salade, tomate, oignons texte, conception, réalisation et jeu : Jean-Christophe Folly, collaboration artistique : Emmanuelle Ramu, Compagnie Chajar & Cham's


© Virginie Meigne

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus

suivez-nous

  • Facebook
  • Instagram